Egalité salariale Femmes-Hommes : un score de 86/100 pour NatUp

Afin de supprimer d’éventuels écarts de rémunération entre les femmes et les hommes, le Ministère du Travail a doté les entreprises d’un nouvel outil pour calculer un index de l’égalité salariale Femmes-Hommes. Cet index cumule des points à obtenir sur les écarts de rémunération femmes-hommes, les écarts de répartition des augmentations individuelles, les écarts de répartition des promotions, le  nombre de salariées augmentées après leur congé maternité et  enfin le nombre de personnes du sexe sous représenté dans les 10 plus hautes rémunérations.

Sur un total de 100 points, Natup* obtient le score de 86. Une note satisfaisante qui dépasse dès la première année, le seuil minimum de 75/100 à atteindre sous trois ans.

Cette première évaluation sur les écarts de salaires s’accompagne également d’une volonté forte de féminiser les effectifs de la coopérative dans un milieu agricole jusqu’à il y a peu encore identifié comme très masculin.

Là aussi les chiffres vont dans le bon sens : un tiers de salariés de la coopérative* sont aujourd’hui des femmes alors qu’il y en avait moins d’un quart il y a 10 ans. Cette évolution signe une féminisation de tous les métiers, y compris ceux où elles étaient alors le moins présentes. Les équipes de conseillers qui accompagnent les agriculteurs au quotidien en étaient alors dépourvues. Elles sont désormais près d’une quinzaine… et qui plus est, dans un métier pour lequel des postes sont régulièrement à pourvoir. A vos CVs !

*très exactement dans l’union économique et sociale rassemblant la coopérative, les usines d’aliment du bétail et la structure de transports du groupe